Convention collective nationale de la production cinématographique

25.01.2013

Communiqué de la FASAP-FO

Organisation syndicale confédérée, la FASAP-FO a toujours été favorable à une convention collective nationale de la production cinématographique qui couvre l’ensemble des salariés du secteur : artistes interprètes, acteurs de complément, techniciens, réalisateurs, personnels de production et d’administration.

En janvier 2012, le FORTAC, syndicat de notre fédération représentant les techniciens et réalisateurs de l’audiovisuel et du cinéma a signé les titres I et II du texte proposé par l’API. Cette signature était conditionnée à la poursuite des négociations pour toutes les autres catégories de salariés, notamment pour les artistes interprètes et les acteurs de complément. La FASAP-FO regrette qu’à l’exception de Force ouvrière il n’y ait plus eu l’après-midi même de la signature, d’organisation syndicale représentant les techniciens, laissant déjà seuls les syndicats d’artistes.

La FASAP-FO constate et regrette que depuis près d’un an, les négociations n’ont pas repris. Pour sa part l’API n’a pas souhaité continuer les négociations pour les artistes interprètes et acteurs de complément, ni pour les 4 000 salariés permanents, sans jamais pas même proposé de texte.

Lors du Conseil national des professions du spectacle du 20 décembre dernier, la FASAP-FO a été la seule organisation syndicale à revendiquer la nécessité d’une convention collective de la production cinématographique couvrant l’ensemble des salariés.

Le 28 janvier prochain, les titres I et II de la CCN proposée par l’API et signée le 19 janvier 2012 sera présentée à la sous-commission d’extension. FO réitèrera à cette occasion sa demande de poursuite des négociations pour les artistes sur la base de ce qui a été négocié depuis 2005 ainsi que pour les acteurs de complément et personnels de production et d’administration.

Le 17 décembre dernier, l’ensemble des organisations syndicales ont reçu un projet de texte couvrant la totalité des catégories de salariés. Favorable à la libre négociation, Force Ouvrière a participé aux discussions proposées par l’APC, AFPF, SPI, UPF. Malgré des avancées réelles sur de nombreuses dispositions pour l’ensemble des personnels, le texte proposé n’est en l’état pas acceptable.

Force ouvrière réaffirme son attachement à des salaires garantis, en toutes circonstances. Pour Force Ouvrière, la rémunération à l’intéressement, par définition aléatoire, ne peut être qu’un complément.

Enfin, la FASAP-FO s’inquiète du plafonnement sans précédent des ressources du CNC et de ses conséquences sur la création, les emplois et les salaires.

Françoise CHAZAUD
Secrétaire générale FASAP-FO